Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

11 choses à savoir absolument sur London Eye !

11 choses à savoir absolument sur London Eye !

Le London Eye est l’un des (nouveaux) sites de la ville les plus aimés. Il offre une vue de Londres à couper le souffle, une pause bienvenue loin de l’agitation de la ville qu’il surplombe et une opportunité photo inégalée. Mais cette grande roue sur la Tamise est bien plus que vous ne le pensez. Le premier qui arrive au sommet…

1. Ne l’appelez pas grande roue

Le London Eye est une roue d’observation en porte-à-faux. C’est un bien grand mot, mais c’est une information importante à savoir pour impressionner vos amis: en porte-à-faux signifie que l’ensemble de la structure est ancrée par un cadre en A sur un côté seulement. Oh, et ce n’est pas n’importe quelle roue d’observation en porte-à-faux, il s’agit de la plus haute roue d’observation en porte-à-faux du monde.

2. 75 (millions) est un nombre magique

Il aura fallu sept ans et 75 millions de livres sterling pour construire le London Eye. La construction de l’attraction a commencé en 1998 et ses principales composantes ont été fabriquées hors site, puis expédiées au chantier d’assemblage de la roue. Le London Eye a officiellement ouvert le 31 décembre 1999 ; mais, en raison de certains problèmes techniques, le public a dû attendre jusqu’au mois de mars 2000 pour faire son premier tour de roue.

3. Le bons vieux temps

Dans les premiers temps, le London Eye s’est appelé Millenium Wheel, avant de devenir le London Eye, en 2011.

4. Capsule avec vue

En parlant de famille royale, il est possible de voir, par temps clair, jusqu’à 40 km (25 milles) à la ronde depuis le sommet du London Eye – c’est-à-dire la distance à laquelle se trouve le château de Windsor, à l’extrême limite des faubourgs de la ville.

5. Où est la capsule numéro 13 ?

Les capsules du London Eye sont numérotées de 1 à 33, même si, en réalité, il n’existe que 32 capsules. Pour des questions de superstition, il n’y a pas de numéro 13.

6. Quel rapport avec les autobus à impériale ?

Chaque capsule représente l’un des arrondissements de la ville, pèse 10 tonnes et peut accueillir 25 personnes : c’est-à-dire 800 personnes ou 11 autobus rouges à impériale par tour de roue.

7. Et avec les cabines téléphoniques ?

Le London Eye est la quatrième plus haute structure de Londres. Sa hauteur de 135 mètres équivaut à 64 cabines téléphoniques rouges, empilées les unes sur les autres. La circonférence de la roue de 424 mètres, équivaut, pour sa part, à 201 cabines téléphoniques.

8. Louer une capsule

Les capsules du London Eye ne sont pas seulement destinées au tourisme – en fait, vous pouvez y pratiquer toutes sortes d’activités : dégustation de vins, de chocolat ou de champagne. Pour atteindre des sommets totalement nouveaux, pourquoi ne pas louer la Capsule de Cupidon pour émerveiller votre partenaire ? Sérieusement, c’est le moyen assuré de l’impressionner… au plus haut point.

9. Illuminer le c(Eye)l

Le London Eye s’illumine lorsque vient la nuit, mais il peut aussi offrir son propre spectacle de lumières – pour célébrer le mariage du Prince William et de Kate Middleton, il s’est illuminé aux couleurs de l’Union Jack.

10. La plus grande fan

La rumeur veut que Kate Moss ait visité le London Eye pas moins de 25 fois – elle détient apparemment le record du nombre de visites effectuées par les célébrités actuelles du Royaume-Uni.

11. À peine plus rapide qu’une tortue pressée

Le London Eye se déplace à 0,9 km (ou 0,6 miles) à l’heure et il lui faut 30 minutes pour effectuer un tour complet. À cette vitesse, la roue avance de 26 cm par seconde et n’a même pas besoin de s’arrêter pour embarquer ou débarquer des passagers. (La roue ne s’arrête que pour permettre aux personnes âgées ou handicapées d’entrer et de sortir des capsules en toute sécurité.

 

Image de Darmvlinder, Flickr / Creative Commons

Et pourquoi pas vister Londres avec EF!En savoir plus

Partagez cet article

Derniers articles Voyage