Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

D’autres questions fréquentes que chaque futur étudiant à l’étranger se pose

D’autres

Hourra, vous êtes arrivé à destination ! Nous espérons que tout s’est bien passé et que votre nouveau foyer loin de chez vous est aussi génial que vous l’imaginiez. Cependant, il reste peut-être encore quelques questions telles que, comment vais-je me rendre sur le campus le premier jour ? Que dois-je faire si je ne parviens pas à surmonter le décalage horaire ? Et, est-ce que mes parents pourront venir me rendre visite ?

Ensuite, nous avons consulté nos experts en études à l’étranger pour obtenir un maximum de réponses et avons concocté une nouvelle édition de notre guide pratique des questions-réponses concernant les études à l’étranger. Profitez aussi du premier volet et découvrez comment tirer le meilleur parti de votre voyage à l’étranger :

1. Comment me rendre au campus le premier jour ?

C’est l’une des premières informations que vous devrez obtenir auprès de vos parents, de vos colocataires ou du personnel de la résidence. Ils pourront vous indiquer quel bus ou quel train prendre, à quel arrêt descendre et comment vous rendre au bâtiment désiré. Si vous ne vous procurez pas immédiatement une carte SIM locale et que vous n’êtes pas sûr de pouvoir accédez au Wi-Fi, il vous suffira de créer une capture d’écran ou d’imprimer le plan et le tour sera joué (à condition de vous y rendre).

Pour le premier jour sur le campus, nous vous recommandons de prévoir suffisamment de temps, car tout sera nouveau et durera un peu plus longtemps. Si vous en avez l’occasion, pourquoi ne pas vous livrer à une petite répétition ? Si vous avez du temps libre avant d’aller au campus, essayez de reconnaître le parcours et entraînez-vous à effectuer le trajet.

2. Que se passera-t-il si je ne comprends rien de ce qu’on me dit ?

Selon votre niveau linguistique initial, vous pourriez, pendant un certain temps, n’écouter que la langue étrangère concernée tout au long de la journée – c’est précisément ce qui vous aidera à l’apprendre. Avoir un dictionnaire à portée de main peut s’avérer utile au début. Vos hôtes et le personnel du campus sont habitués à être entourés de personnes ayant toutes sortes de niveaux de langue, de sorte qu’ils seront en mesure de vous parler plus lentement et d’utiliser du vocabulaire de base si nécessaire.

3. Comment obtenir une connexion internet ?

Tous les campus disposent d’une connexion Wi-Fi gratuite et vous recevrez les informations de connexion dès votre premier jour. En dehors du campus, sur votre lieu d’hébergement, vous devrez solliciter votre hôte d’accueil ou le personnel de la résidence pour trouver le réseau Wi-Fi et le mot de passe. Certains hôtes facturent des frais pour Internet, assurez-vous donc de vérifier ce point suffisamment à l’avance.

Dans de nombreuses destinations, certains cafés ou autres espaces publics proposeront une connexion Wi-Fi gratuite. Il vous suffira de demander à n’importe quel membre du personnel ou à d’autres étudiants comment vous connecter.

4. Comment garder le contact avec mes proches restés au pays ?

La plupart des applications et des services que vous utilisez sur votre téléphone – WhatsApp, Snapchat, Skype, email, services de messagerie et bien d’autres encore – fonctionnent aussi avec le Wi-Fi seulement, de sorte que vous pourrez les utiliser à l’école ou à tout autre endroit disposant d’une connexion Wi-Fi gratuite.

Pensez à demander à votre fournisseur de téléphonie s’il existe des accords avec les opérateurs étrangers afin de pouvoir utiliser votre téléphone sans être surfacturé, auquel cas la facture pourrait sérieusement et rapidement augmenter. Si vous utilisez uniquement le Wi-Fi, il est conseillé de garder votre téléphone en mode avion pour éviter tout risque de facturation si votre téléphone tentait de capter un réseau à l’étranger.

Pensez à vous procurer un téléphone ou une carte SIM à votre destination – une carte prépayée vous permettra de mieux contrôler vos dépenses. N’oubliez pas que vous pourrez également utiliser votre ordinateur pour écrire des e-mails, vous connecter à Skype ou chatter.

5. Que faire si je n’aime pas la cuisine locale ?

Nous savons que manger des plats différents de ceux auxquels vous êtes habitué est toujours un peu étrange, mais cela fait partie de l’expérience. Qui sait, peut-être découvrirez-vous d’incroyables spécialités locales dont vous ne pourrez plus vous passer ? Nous vous conseillons de tout essayer avant de dire que vous n’aimez pas quelque chose.

Les hôtes ont généralement l’habitude de préparer des plats aux goûts différents, tout en s’assurant que les étudiants expérimentent toutes les saveurs locales. Les cafétérias proposent toujours une variété d’aliments, mais nous recommandons d’essayer le plus grand nombre possible de spécialités locales.

Après tout, partager un repas entre amis est l’une des meilleures façons de découvrir une nouvelle culture. Si vous souffrez d’allergies, renseignez-vous toujours sur les ingrédients et consultez votre professeur afin qu’il puisse vous enseigner tous les mots nécessaires pour une expérience culinaire sûre.

6. Comment rencontrer de nouveaux amis ?

L’avantage des études à l’étranger, c’est de réunir presque tous les élèves dans le même bateau : chacun de vous débarque dans un nouveau pays où il ne connaît personne, vos camarades de classe seront donc probablement tout aussi stressés que vous à l’idée de trouver des amis. Mais trouver de nouveaux amis est plus facile que vous le pensez – commencez simplement à discuter avec d’autres personnes, joignez-vous à elles pour des activités et épatez-les en étant drôle et ouvert d’esprit.

Si vous êtes toujours inquiet : vos camarades de classe sont un excellent point de départ pour tisser de nouveaux liens d’amitiés – après tout, vous serez amené à passer plusieurs heures en leur compagnie et les devoirs seront une expérience enrichissante (et tellement plus amusante lorsqu’elle est partagée) pour lier connaissance.

7. Que faire pour surmonter le décalage horaire ?

Essayez de trouver votre nouveau rythme, dès que possible – si vous arrivez l’après-midi, essayez de ne pas aller au lit immédiatement, mais plutôt de faire le tour du quartier pour explorer votre nouveau foyer loin de chez vous.

Le soleil et l’air frais aideront votre corps à s’adapter. Buvez beaucoup d’eau et prenez des repas légers. Et ne soyez pas stressé par le décalage horaire – on dit qu’il faut environ un jour par heure de différence pour s’adapter à un nouveau fuseau horaire.

8. Que faire si je perds mes documents de voyage ?

Avant de partir, assurez-vous d’avoir en votre possession une copie électronique de tous vos documents importants, que vous pourrez scanner ou prendre une photo avec votre téléphone. Ensuite, envoyez-les à votre propre adresse e-mail ainsi qu’à un proche resté dans votre pays d’origine.

Cette personne pourra ainsi vous aider si vous avez le moindre souci pour accéder à vos documents. Si vous perdez votre passeport, contactez l’ambassade ou le consulat de votre pays de destination qui vous aidera à obtenir un nouveau passeport et à régler toute question relative aux visas. Si vous perdez votre billet d’avion (qui sera de toute façon très certainement numérique), contactez votre bureau de vente ou la compagnie aérienne.

9. Que faire si j’ai le mal du pays ?

Avoir le mal du pays arrive aux meilleurs d’entre nous. Parfois, nous avons juste envie de dormir dans notre propre lit et de manger les plats auxquels nous sommes habitués depuis toujours. Généralement, rien ne vaut une montagne de crème glacée ou, par exemple, regarder votre film préféré sur Skype avec vos amis restés au pays, pour vous aider à surmonter le mal du pays.

Mais ensuite, vous aurez besoin de vous distraire : le fait de rester occupé contribue à lutter contre le mal du pays, assurez-vous donc de participer à des activités et d’explorer votre nouvelle ville avec de nouveaux amis.

10. Ma famille et mes amis pourront-ils me rendre visite ?

Oui, votre famille et vos amis pourront vous rendre visite à l’étranger. Ils ne pourront pas séjourner chez votre hôte ou dans votre résidence, mais de nombreuses options d’hébergement seront à leur disposition dans votre destination.

11. Et si j’aime tellement ma nouvelle vie que je ne veux plsu rentrer chez moi ?

Vous pourrez prolonger votre séjour lingsuitque à l’étranger de quelques semaines. Ou revenir de la destination de vos rêves dès que possible.

Etudiez à l'étranger avec EF!En savoir plus

Découvrez le monde et étudiez une langue à l'étranger.

En savoir plus