Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

9 conseils pour mémoriser plus rapidement de nouveaux mots de vocabulaire

9

1. Utiliser des techniques de mémorisation

L’utilisation de mnémoniques, raccourcis mentaux destinés à vous souvenir de concepts ou de mots plus complexes, est un moyen populaire de mémoriser le vocabulaire. Par exemple, vous pouvez créer des associations de mots. Ainsi, si vous ne savez pas épeler le mot « accommodation », rappelez-vous simplement que ses deux Couchages ont besoin de deux Matelas. Ou, inventez un acronyme tel que STORE, lorsque vous devez vous rendre au magasin pour y acheter des Spaghettis, des Tomates, des Olives, du Riz et des oEufs.

Le problème étant, bien sûr, que vous devrez encore mémoriser l’acronyme, la chanson ou l’association, mais avec un minimum de pratique, vous obtiendrez d’excellentes connexions, créatives et utiles. Et plus vous aurez réfléchi aux acronymes ou aux associations, mieux vous vous souviendrez des mots qui les concernent.

2. Créer un environnement d’apprentissage

Lorsque vous partirez étudier à l’étranger, vous entendrez et lirez la langue partout et apprendrez beaucoup plus rapidement grâce à l’immersion. Cependant, vous n’êtes pas obligé de vous rendre à l’étranger pour étendre patiemment le nombre de mots à votre actif – vous pouvez créer un environnement motivant et propice à l’étude où que vous soyez en achetant des revues ou des livres dans la langue ciblée, en regardant des films et en cuisinant (ou tout simplement en consommant) des produits locaux.

3. Placer les mots dans leur contexte

Placer les mots dans leur contexte permet de les apprendre plus rapidement. Au lieu de les écrire sur des listes aléatoires, essayez de les placer dans des phrases. Ainsi, vous connaîtrez la bonne manière de les utiliser dans la vie réelle. Ainsi, les phrases amusantes seront d’autant plus faciles à mémoriser.

Selon votre méthode d’apprentissage, vous pourrez également dessiner ou trouver des images qui complèteront les phrases et placeront les mots dans leur cadre naturel.

4. Apprendre des situations de la vie réelle

En parlant de contexte, les films, les émissions de télévision, les livres, les podcasts ou les chansons sont non seulement une excellente source où puiser les mots les plus courants, mais ils peuvent aussi vous aider à mémoriser du vocabulaire puisqu’ils sont toujours associés à une scène, une personne ou un événement (de la vie réelle).

Alors, essayez de lire des livres ou de regarder des films en version originale (avec les sous-titres) et de comprendre la signification des mots. Si vous lisez ou entendez une expression ou une phrase que vous ne comprenez pas, écrivez-la, cherchez-en la signification et commencez à la mémoriser.

5. Passer au niveau supérieur

Si vous souhaitez porter votre apprentissage linguistique au niveau supérieur, accordez suffisamment d’espace aux représentations mentales en utilisant des mots, synonymes ou antonymes associés. Si vous souhaitez tirer le meilleur parti de votre apprentissage, essayez de ne pas traduire les mots dans votre langue maternelle, mais plutôt de les expliquer et de les décrire dans la langue que vous êtes en train d’étudier.

6. Trouver les outils qui vous conviennent

Tout le monde apprend de façon différente, donc, si vous ne connaissez pas déjà celle qui vous convient le mieux, essayez-en autant que vous pourrez – seules ou en association : les cartes-mémoire, les applications, les listes, les jeux, ou les post-it sont d’excellents moyens de mémoriser des mots de vocabulaire.

Il en va de même pour ce qui est du moment : certains opteront pour un moment précis, d’autres apprendront plus spontanément. Quelle que soit l’approche que vous choisissez, veillez à adopter une certaine régularité – après tout, c’est en forgeant que l’on devient forgeron.

7. Miser sur l’interactivité

Tout comme vous devez trouver les outils adéquats, il est également important d’élargir votre apprentissage aussi autant que possible. En effet, ne vous contentez pas de lire des mots sur des cartes ou des listes – écoutez-leur prononciation, dites-les vous-même à haute voix et écrivez-les sur une feuille de papier ou sur votre clavier.

Plus vous ferez de votre rencontre avec les mots une expérience pour tous les sens, mieux ce sera (pourquoi ne pas apprendre le nom des différentes saveurs en dégustant de bonnes glaces ?)

8. Mettre l’accent sur les mots utiles

Si vous souhaitez élargir votre vocabulaire aux fins de travailler dans une entreprise de marketing à l’étranger, vous n’êtes probablement pas obligé de lire des romans de Shakespeare ni de mettre l’accent sur des vocables tout droit sortis du Moyen-Âge.

Plus les mots seront pratiques et populaires pour votre carrière, vos loisirs et vos conversations en situation réelle, plus ils sont faciles à apprendre – et plus vous serez amené à les utiliser (vous pourrez en faire un jeu, en vous félicitant chaque fois que vous en utiliserez certains dans une conversation de la vie réelle.)

9. Répéter encore et toujours plus

Souvenez-vous non seulement de répéter les mots que vous êtes en train d’étudier, mais aussi d’autres, plus anciens, que vous pensiez avoir déjà mémorisés. Vous n’êtes pas obligé de regarder les anciens vocables aussi souvent que les nouveaux, mais plus vous les utiliserez, mieux vous les mémoriserez et vous vous en souviendrez.

Etudiez l'anglais à l'étrangerDécouvrir nos méthodes

Découvrez le monde et étudiez une langue à l'étranger.

En savoir plus